Ermitage de Santa Cristina

Ermita de Santa Cristina Lloret de Mar, Costa Brava

Ses premières références remontent à 1376. Le temple actuel, de style néoclassique, date de la fin du XVIIIe siècle. Il dispose d’un maître-autel en marbre fabriqué en Italie et d’une intéressante collection d’ex-voto et de bateaux en miniature. Lors de la fête locale (à la Sainte-Christine, le 24 juillet) le « Pin centenaire », abrite le petit-déjeuner populaire qui rassemble tous les pêcheurs autour de l’ « estofat » (ragoût) typique.

Lors de la fête locale (à la Sainte-Christine, le 24 juillet) le « Pin centenaire », abrite le petit-déjeuner populaire qui rassemble tous les pêcheurs autour de l’ « estofat » (ragoût) typique.

Histoire

Ses premières références remontent à 1376. Le temple actuel, de style néoclassique, date de la fin du XVIIIe siècle. Il dispose d’un maître-autel en marbre fabriqué en Italie et d’une intéressante collection d’ex-voto et de bateaux en miniature. Lors de la fête locale (à la Sainte-Christine, le 24 juillet) le « Pin centenaire », abrite le petit-déjeuner populaire qui rassemble tous les pêcheurs autour de l’ « estofat » (ragoût) typique.

La chapelle de Santa Cristina a une personnalité assez singulière. Ses travaux ont été payés par tous les habitants de Lloret, dont certains ont apporté des sommes importantes, les patrons de pêche ayant versé une bonne partie de leurs bénéfices. Ceux qui n’ont pas pu contribuer financièrement aux travaux ont fourni leur main d’œuvre personelle pendant les jours fériés. La Place de l’église était le point de rencontre général d’où les gens se rendaient à Santa Cristina de Vall-Arnau pour assister à la messe dans l’ancienne chapelle –restée en place à l’intérieur de l’enceinte en construction, puisque sa destruction était interdite tant que la nouvelle chapelle n’était pas en condition d’y célébrer la messe.

Architecturalement parlant, c’est le style gréco-romain qui prévaut. L’élément le plus important sur le plan artistique est le maître-autel, en marbre multicolore. Le retable est une grande peinture réalisée par un auteur méconnu de l’Ecole de Toscane qui représente la mort de Santa Cristina criblée de flèches sous le regard de Julien, le gouverneur. La nef et la sacristie contiennent une collection d’ex-voto (bateaux en miniature) offerts à la Sainte par les marins. Parmi les plus renommés figurent le « Sebastià Gumà », qui a remporté une médaille d’argent à Cuba (un navire de 62 canons), ainsi qu’un petit navire en ivoire, très délicat, tous deux du XVIIIe siècle. La dévotion envers Sainte Christine a par ailleurs incité le village à acheter, au fil des siècles, trois des principales reliques de la Sainte : le crâne, une côte et un fémur. Ces deux derniers disparurent lors de la Révolte de 1936. Les seuls éléments conservés aujourd’hui sont le crâne et un petit os transporté chaque année lors de la procession maritime des Fêtes de la Sainte-Christine.

Réservez sans attendre

Où dormir

Disponibilité d’hôtels

Comment y arriver

En voiture En train En avion En bateau

Lloret dans votre mobile

qr lloret de marScannez ce code QR
et vous aurez toutes les infos à portée de main.

Evénements à venir

22
Jui

15
Sep

Lloret de Mar - 09:00h

01
Juil

31
Aoû

Ermita de Santa Cristina - 16:30h

07
Aoû

25
Aoû

Sala d'exposicions de la Casa de la Cultura - 09:00h

24
Aoû

Platja de Fenals - 22:00h